POLYNESIE:LE MARAE TAPUTAPUATEA A RAIATEA INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO. Par Corinne RAYBAUD.

TAHITI, POLYNESIA, August 30, 2017 /EINPresswire.com/ — LE MARAE TAPUTAPUATEA A RAIATEA INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO,depuis le 9 Juillet 2017.

Corinne RAYBAUD

Le Marae Taputapuatea vient d'être classé au patrimoine mondial de l'UNESCO le 9 juillet 2017. C'est une date importante pour les Polynésiens qui ont la fierté de voir reconnaître par la communauté internationale un élément majeur de leur culture. Le marae de Taputapuatea est situé dans le district d'Opoa au sud-est de l'île de Raiatea aux Iles Sous-le-Vent, à 45 minutes en avion de Tahiti.
C'est un lieu très particulier où l'on ressent une atmosphère à la fois mystérieuse et paisible. Le marae est un temple à ciel ouvert dédié au dieu de la guerre Oro. Il est situé au bord du lagon. Implanté sur un vaste domaine d'environ huit hectares, le marae rassemble un grand nombre de structures lithiques. Le lieu est constitué de dallages de pierres bien alignées et de pierres dressées. Le marae Taputapuatea est sacré pour les anciens Polynésiens et représente le berceau de cette civilisation qui a rayonné sur le triangle polynésien (Hawaii, Ile de Pâques, Nouvelle Zélande). A partir du XVIème siècle, l'île de Raiatea devient le centre spirituel et religieux de toute la Polynésie orientale, dédié à l'ancienne divinité Oro. Selon la tradition orale, ce marae est le siège de la Connaissance et le berceau des anciens dieux. Le marae Taputapuatea et tout l'ensemble sacré Te Po étaient des lieux sacrés pour les prêtres et membres du groupe des arioi qui se déplaçaient d'île en île sous la protection du dieu Oro et avec l'accord des rois de la lignée des Tamatoa pour pratiquer rituels et cérémonies religieuses au gré des saisons. Des pierres du marae origine Taputapuatea étaient transportées vers d'autres îles telles que Fakarava, Tahiti, Moorea, Tubuai, Oahu (Hawaii), on en trouve à Rarotonga et en Nouvelle Zélande… pour y implanter de nouveaux marae de type Taputapuatea.
C'est ce rayonnement spirituel et culturel de la civilisation polynésienne dans l'Océanie orientale avant l'arrivée de la christianisation, qui fait de ce lieu un témoin privilégié des anciennes croyances et un trait d'union entre le passé et le présent.

Corinne RAYBAUD, historienne, titulaire de deux doctorats d'histoire et de droit sur l'histoire de la Polynésie et du Pacifique a écrit de nombreux ouvrages sur la Polynésie orientale. Ses derniers travaux se portent sur l'arrivée des explorateurs européens à Tahiti il y a 250 ans : Wallis, Bougainville, Cook.

Web site : www.memoiredupacifique.com
Facebook: Mémoire du Pacifique https://www.facebook.com/M%C3%A9moire-du-Pacifique-1768384263453180/

Corinne RAYBAUD
Mémoire du Pacifique
+68987323318

Corinne RAYBAUD
Mémoire du Pacifique
+68987323318
email us here


Source: EIN Presswire